Bavardages à Responsabilité Illimitée

FG

Bavardons…Simplifions…pour comprendre!

Le Marché est la nouvelle superstition.

« La plupart des névroses et des dépressions ont pour origine cette habitude malsaine de se vautrer dans les ennuis de sept milliards d’étrangers  » Qu’on nous rappelle par une manière quelconque même la plus rudimentaire quelle est notre véritable responsabilité? Sommes nous contraints de penser nos familles, nos villes, notre pays , notre continent ou le monde entier? sommes nous capables de rester « équilibrés » en ayant à l’esprit les soucis de milliards de personnes? Cet équilibre nécessaire pour gérer notre propre vie, notre propre entourage. Quel est cet individu promis par des bombardements continuels d’informations ? et qui à force de contact  rompent le filtre ( ouverture du système) .

obey

Le Marché est la nouvelle superstition.

A trop vouloir comprendre le monde , l’individu perd sa vie.  Celui qui a des responsabilités illimitées est un individu inutile qui en raison de son propre ennui peut devenir nocif. Mes compatriotes « algériens » sont de ce genre d’individus dont la vie dite « de culture » est restreinte à la lecture de journaux et de discussions autour de cafés ( qui se font croire à des débats d’érudits) Et pourtant les contre exemples ne sont pas rares. Est-ce que tout le monde n’est pas capable d’être responsable du monde?  Le personnage de Forrest Gump ne disait-il pas : « Je courrais toujours pour aller partout, mais je ne pensais pas pour autant que ça allait me mener quelque part. »  Présageant peut-être un nouveau type de citoyen du monde capable de penser le monde et soi à la fois….un type de surhomme promis à l’action sans la réflexion mais par instinct  et qui en agissant pour le monde agirait sur sa vie.  Coïncidence? La mondialisation est entrain de donner naissance à un nouvel homme. L’homme Mondialisé est un actif dont la dépression est un état perpétuel entre frustration consumériste et terreur médiatique. Un homme qui devra choisir entre une douleur constante ou une absence réconfortante. Le choix est simple. Absent c’est à dire un individu qui fera ce qu’on lui ordonne sans chercher le pourquoi, à qui « le comment » sera élevé au rang « d’études et de formations pour » obéir et qui s’enorgueillit d’être un esclave ! Un esprit dompté. Le plus triste c’est qu’à une époque les universités et les écoles étaient faites pour libérer l’esprit des superstitions qui ont ravagé les sociétés aujourd’hui elles forgent des soldats pour un système qui a transformé la superstition en marché.

Le Marché est la nouvelle superstition.

Hammar Salim

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close