L’Algérie: La possibilité d’un paradis

AnniversaireGuerreAlgérie-AFP-m

L’Algérie: La possibilité d’un paradis ! Que pouvons-nous ajouter à cela. Tout est dans le titre. n’est-ce pas?

Absolument …Parfois , un titre suffit à lui-même , y ajouter quelque chose de plus ne vaudra rien. Et sachant que je suis un expert du Rien donc de la Grande littérature du Rien , je m’aventure encore dans les tentacules du monstre. Parler de l’Algérie c’est encore trop tôt. Quand je vois des débats par ci par là sur l’avenir de ce pays , j’imagine une famille entière : grands-parents, parents, oncles et tantes, cousins et cousines débattre sur le futur métier d’un nouveau né. Car oui cinquante ans pour une nation ce n’est rien …un rien jusqu’au point où la nation elle-même ne vaudra rien. Elle peut mourir aussi rapidement qu’elle est née. Oubliée dans l’histoire immense de l’humanité toute entière. Mais là n’est pas encore la question.  Les questions sont toutes autres. 

Où est passé cet espoir qui apparaissait dans le regard de chaque révolutionnaire ?où sont cette joie et cette foi dans un paradis promis dans chaque sourire et chant de ces enfants, de ces femmes , de ces hommes qui fêtèrent l’indépendance , drapeau en main?!

Quelque chose a été perdu et demande a être retrouvé.

Que vaut l’indépendance d’un peuple? En réponse , on a cette célèbre maxime : Nous ne connaissons la véritable valeur d’une chose que lorsque nous la perdons et cette liberté pour laquelle on a sacrifié des vies humaines en est une.  Quand quelque chose ne fonctionne pas, quand une injustice est commise , quand un échec est constaté , la réplique de la honte est presque la même :  » C’est l’Algérie! » L’Algérie est devenue l’étiquette même de ce qui ne marche pas mais aussi de la corruption , du vol , de l’enrichissement des illettrés , de l’élévation d’ignares ,de trafiquants de drogue et de proxénètes au rang d’artistes.   » Ce  n’est pas grave , on est en Algérie. » Quand des universitaires , censés être les penseurs du pays, les esprits bâtisseurs de notre société se résignent devant l’absurdité des réformes en sortant cette même réplique: » Tu ne pourra rien changer Salim, c’est l’Algérie! », on se rend compte de la profondeur du mal qui règne et du ratage presque total de la révolution.

Nous pourrions poser la question qui fâche : Quel était le véritable but de la révolution? « Faire sortir la France !  » dirait le plus automate des élèves primaires. Mais Sortir quoi d’elle ? Son armée? Son administration? Son peuple? Sa culture? Ses traditions? Son identité? Peut-être que le but de la révolution était tout autre. Que la raison est plus occulte qu’on le croit. Des luttes de clans…De races…de religions ?!! Une véritable démarche révolutionnaire demanderait une constitution élevée au rang de programme, un avenir, une révolution humaine qui donnera une distinction au peuple et au pays et fera de l’ensemble une force créatrice , innovante et qui forge sa propre identité. Mais ça n’a pas été le cas. on a fait sortir du placard le ressentiment du à une nostalgie d’une civilisation arabo-musulmane brisée et révolue, ou d’une amazighité aussi lointaine qu’anti-moderne.  L’Algérie a été confrontée au fantôme de l’intégrisme religieux , au séparatisme d’un coté , au laxisme d’un parti mourant et affaibli de l’autre et on a payé le prix fort.

Et Maintenant?

Elle n’est plus. Cette possibilité. L’Algérie Rêvée.

cess

Un Paradis espéré qui s’est métamorphosé par des années de dévoration des uns et des autres en un enfer annoncé. Je vois déjà dans cette photo , un fillette  en bas à gauche derrière un graçon  ,qui regarde avec suspicion ce qu’il y a devant la foule enthousiaste.

« Aimer l’Algérie c’est d’abord la construire sur son propre cadavre et non pas la détruire au nom de sa propre sur-vie insensée » Voilà le plus grand enseignement des martyrs.

 

HAMMAR Salim

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close